Musique en herbe
Musique en herbe - Enfance, culture et lien social

Actions et projets

E-comptines de Sevran et d’ailleurs

Bibliothèques de la ville, Sevran, 2015-2016

E-comptines de Sevran et d'ailleursE-comptines de Sevran et d’ailleurs, livre numérique téléchargeable gratuitement, est le résultat d’un projet de collectage de comptines du monde qui s’est déroulé entre 2015 et 2017, initié par les bibliothèques de la ville de Sevran.

Ce projet a impliqué la médiathèque l’Atelier, les bibliothèques Albert Camus et Marguerite Yourcenar, Elsa Triolet, les parents, professionnels et enfants de plusieurs structures partenaires, la chorale Diapason, l’association des Comoriens de Sevran, Rougemont solidarité et l’AMP 93. Divers services municipaux ont apporté leur concours au projet : l’atelier poulbot et le département des arts plastiques, la direction des affaires culturelles, le service petite enfance, la direction de la communication.

Ce projet est né suite à un appel à projet numérique du conseil départemental, qui a soutenu toutes les étapes du projet. Il a reçu le soutien de la DRAC Île-de-France et du Ministère de la politique de la ville qui a soutenu le projet via le contrat de ville intercommunal.

Les enregistrements se sont déroulés au sein des bibliothèques. Marianne Kosmala, bibliothécaire, a coordonné l’ensemble du projet. Sylvie Fontaine a croqué les parents venus chanter, les filmages et la création du livre numérique ont été réalisés par les éditions Storylab.

80 chansons, comptines et berceuses ont été rassemblées en créole de La Réunion, Guadeloupe, Haïti, arabe d’Algérie, Maroc, Tunisie, Syrie, comorien, portugais, espagnol, français, grec, turc, arménien, occitan, tchèque, italien.

Les différentes étapes du projet sont à retrouver sur le dossier de presse

Vidéo E-comptines

Comptines portugaises
O COELHINO
Olhos vermelhos
Pelo branquinho
Aos saltos, bem altos
Eu sou o coelhinho
Comi una cenova
Con casca e tudo
Ela era assim tao grande
Que eu ficei um barriguo!
Le petit lapin
Yeux rouges
Poil tout blanc
Sautant bien haut
Je suis le petit lapin
J’ai mangé une carotte
sans même l’éplucher
Elle était si grosse
Que mon ventre est devenu énorme !
Atirei o pau ao gato
Atirei a pau ao gato-to
Mas o gato-to
não morreu-reu-reu
Dona Chica-ca
Assustou-se-se
Com o berro (bis)
Que o gato deu-miau
J’ai jeté un bâton sur le chat
J’ai jeté un bâton sur le chat
Mais le chat n’est pas mort
Dona Chica s’est effrayée
Assise devant la cheminée
Une puce lui a mordu le pied
Elle a pleuré, elle a crié
Il a crié – Miaou
Palo Palo
Palo Palo
Palo wassoussou na drouweni
Tadjiri Tdjiri koumabiya Salm paix Salam paix
Wachirichiri wamougni daho trongé
triya triya, triya mhono kapoini kapoini kouniké cha baniyani
Chado waBoina kali madzaba houla mayelé naziwa lambé , soukari natredé msiwousso domsiwiwousso.
Yemnabouhou geyavo? Yaniké chano nahoba? Yaniké chano nahossa? Yenamtsahé? Yenamtsahé
Tsoyi, tsoyi tsoyi, tsoyiiiiiii
Palo Palo
(En chantant)
Palo Palo, Palo balançoire le voyageur.
(Faire trotter la souris dans la main de l’enfant avec l’index et le majeur)
L’homme riche te salue.
Salue l’homme riche,
Salue-le !
Je suis heureux de t’accueillir.
Mets-ta main sous ton aisselle
Et offre-moi tes richesses !
Chado wa Boina ne mange pas de madaba*.
Elle mange du riz au lait caillé.
Le sucre et les dates l’endormiront.
(En parlant)
Est-ce que la petite souris est-là ?
(L’enfant répond) Non !
Me donnera-t-elle son assiette à lécher ?
(L’enfant répond) Non !
Me donnera-t-elle l’assiette à laver ?
(L’enfant répond) Oui !
Je vais la chercher !
(Faire monter la petite souris le long du bras de l’enfant et le chatouiller)
* Spécialité comorienne à base de riz aux feuilles de manioc
Jeu de chatouille comorien
Un Chiodo
Un chiodo di ferro vecchio
Della meccanica, della meccanica
Un chiodo di ferro vecchio
Della meccanica di precizione.
Ay bella meccanechimicco meccanechimicco meccanechimicco
Ay bella meccanechimicco meccanechimicco mechinecca
Un clou
Un vieux clou rouillé
De la mécanique, de la mécanique
Un vieux clou rouillé
De la mécanique de précision
Ah la belle mécanéchimique mécanéchimique mécanéchimique
Ah la belle mécanéchimique mécanéchimique méchiméca
Comptine italienne

Le monde à portée d’oreilles

Graines de livres, Rennes, 2016-2017

Couverturelemondeaporteedoreilles-RennesLe monde à portée d’oreilles est le résultat d’un projet de collectage de comptines du monde qui s’est déroulé entre 2016 et 2017, initié par Service Médiation et Action Educative des Bibliothèques de Rennes.
Ce projet a impliqué les parents, professionnels et enfants de plusieurs structures partenaires de deux quartiers de Rennes (crèche familiale des Champs d’Andorre, crèche Françoise Dolto et bibliothèque Maurepas).

 

 

lemondeaporteedoreilles-01Il s’est naturellement inscrit dans le souhait d’ouverture de ces structures aux familles des enfants accueillis afin d’enrichir et de consolider les liens entre parents, enfants et professionnels.
Mélanie Louvel, musicienne-intervenante du conservatoire de Rennes s’est associée au collectage et a repris certaines comptines dans le cadre de ses animations dans les structures petite enfance.
Environ 70 chansons, comptines et berceuses ont été rassemblées en chinois, français, anglais, kinyarwanda, breton, lingala, swahili, mahorais, espagnol, berbère, arabe, yoruba, allemand, portugais, turc, kpélé, kikongo, susu, baham, somalien et malgache.
Les livrets ont été mis en page et imprimés par le service communication et le service impression de Rennes Métropole.
En Octobre 2017, deux rencontres ont été organisées pour remettre les livres-cd aux familles et furent l’occasion de beaux échanges. Chacun a pu offrir et partager une expression de sa propre histoire musicale.
Témoignages :

« Ce livre-disque est à la fois un témoignage et nous l’espérons une source d’inspiration pour tous les parents qui aiment fredonner avec leurs enfants… »

Benoît Careil Katja Krüger, élus

« Rarement un projet aura été aussi riche de sens !
Ce furent beaucoup d’émotions : quand les parents retrouvaient grâce à Chantal une ritournelle enfantine enfouie, quand ils appelaient leurs familles pour faire ré-émerger les paroles…, quand tant de familles sont venues chanter lors des fêtes de clôture de projet…
De beaux moments de partage de musique et de cultures et des rencontres qui n’auraient pas pu se faire ailleurs…
Et le livre-disque est promis à une belle vie : il nous est demandé par tous ceux qui entendent parler du projet : pour partager encore et encore ces musiques du monde avec les petits et les grands ! »

Caroline Bourdois – Service Médiation et Action Educative des bibliothèques de Rennes, coordinatrice du projet

« Ce projet, c’est comme une bibliothèque… et c’est comme Maurepas !
En grec « Biblio » veut dire « livre » et « thèque » veut dire « l’endroit », l’endroit où vivent les livres, comme Maurepas un endroit où vivent des gens !
Les livres, c’est comme des gens, ils sont tous différents ! Il y en a des petits, des gros, des très sérieux, des incompréhensibles, des légers, des jeunes, des vieux, des pâles, des colorés, des discrets, des rigolos, des ennuyeux ou au contraire des passionnants !
Mais ils ont tous un point commun, ils ont quelque chose à nous raconter, à nous transmettre, ne serait-ce même qu’à travers une petite comptine ou une petite chanson.
Quoique ? Pas si petite que ça cette chanson ! Qui pourrait imaginer que toutes ces petites chansons, que des arrières, arrières, arrières grands-parents fredonnaient aux petits il y a bien longtemps, ont pour certaines parcourues des milliers, milliers et milliers de kilomètres pour peut-être se retrouver parmi nous, ce soir à Maurepas !
Et ce… grâce à vous … les parents et grands parents.
Quelle que soit l’origine, quelle que soit la langue, quelle que soit la culture, vous avez tous bien voulu, à votre tour, transmettre et donner de vous-mêmes pour les enfants, pour tous les enfants et pour nous tous.
Vous êtes assurément des passeurs d’histoires et nous vous en remercions !
Vous êtes tous des Livres différents qui enrichissent un endroit, à travers votre participation et la volonté de faire ensemble et d’être ensemble comme ce soir et d’être ensemble réunis dans ce livre.
En bref, vous êtes une somme d’histoires qui avez co-construit ce petit livre pour un grand projet, pour maintenant, pour plus tard.
Merci à tous !
Les enfants, quant à eux, vous remercieront beaucoup plus tard, quand à leur tour, ils prendront la suite, grâce à vous.
Bonne soirée à tous ! »

Discours d’Eric Delavigne – bibliothécaire, bibliothèque de Maurepas, lors de la remise des livres-cd le 17 octobre 2017

Mayangou ani roumou
Mayangou ani roumou
Natsahé zalimeti
Tsichoukou moutsangani
Tsihono la videti
Mwégnéwé ayi viga
Magno yahé fouricheti
Nakotsaha nidzé moina
Nimouhiré chambaani
Sisi chambaani sisi chambaani
Ma mère m’a demandé
Ma mère m’a demandé
D’aller acheter des allumettes
Je suis allé à la rivière
J’ai vu une pirogue
La personne qui l’a amenée
Avait des dents de fourchette
Je voulais avoir un enfant
Et l’appeler Chambane
Ou ce que Dieu leur réserve
Comptine en mahorais
Mesk an toaz
Mesk an toaz ( 3 wech)
Diboulou diboulou diboulou ‘ta
D’aozañ yod ( 3 wech)
Diboulou diboulou diboulou ‘ta
Mélange la pâte
Mélange la pâte (3 fois)
Diboulou diboulou diboulou ‘ta
Pour préparer la bouillie (3 fois)
Diboulou diboulou diboulou ‘ta
Comptine en breton
La danse des choux
Elle a mangé des choux, la chèvre
Elle a mangé des choux
Elle a mangé des choux, la chèvre
Elle a mangé des choux
Des choux des choux-raves
D’la chicorée sauvage
Des choux des choux-raves
Et des pissenlits
Comptine du Berry

Le channel, scène nationale de Calais, 2013

En 2013, ce projet a été initié par Le Channel dans le cadre du Contrat Urbain de Cohésion Sociale. Il a impliqué parents, assistantes maternelles et enfants de la crèche collective « Les canailloux » et la maison de la famille.

Précarité, nombre important de familles monoparentales, manque de liens entre familles et professionnels de l’enfance, la notion de parentalité représente un enjeu important pour de grandes villes comme Calais.

Ce projet devait répondre à plusieurs nécessités :

– Favoriser la complicité, le dialogue, l’éveil et le plaisir dans la relation parent-enfant,

– Renouveler et enrichir le regard des travailleurs sociaux sur les familles et inversement.

Il s’agissait d’interroger la notion de parentalité dans un contexte neutre (éloigné des lieux – foyer, école – espaces de rencontres habituels avec les travailleurs sociaux auxquels sont rattachés les problèmes du quotidien).

Une soixantaine de chants ont été recueillis en français, polonais, anglais, allemand, slovène, picard, patois du Boulonnais, géorgien.

Il s’est accompagné d’une sensibilisation des professionnels des lieux d’accueil autour de l’importance de la transmission des chants et comptines dans toutes les langues maternelles.
Une grande rencontre pour la remise des livres-cd a été organisée au sein du Channel, moment sensible et joyeux, de découverte et de partage.

Round and round the garden
Like a teddy bear
One step, two step,
And Tikle you under there
Autour, autour du jardin,
Comme un nounours,
Un pas, deux pas,
Et je te chatouille en-dessous.
Comptine anglaise

 

À l’école, pinche mol
Tchu battu, j’n’irai pu,
À coup d’cachoère, j’y courirai coér,

À l’école, pinche mol
Tchu battu, j’n’irai pu,
À coup d’ramon, j’n’irai pont.

À l’école, pince un peu
Cul battu, j’n’irai plus
À coup d’fouet, j’y courrai encore,

À l’école, pince un peu
Cul battu, j’n’irai plus
À coup d’bâton, j’n’irai pas.

Comptine picarde

 

Musique en Herbe

Crèche du moulin neuf, Stains, 2012

Juin 2012 : jardin de la crèche du moulin neuf : parents et professionnels de la crèche sont rassemblés pour la fête de fin d’année, mais aussi pour chanter et recevoir un livre-cd de comptines et chansons dans de nombreuses langues. C’est l’aboutissement d’un projet subventionné par le Conseil Général de Seine-Saint-Denis pour l’éveil culturel à la crèche. L’équipe a travaillé successivement avec Florence Desnouveaux, conteuse, sur la démarche de raconter des histoires aux tout-petits, puis avec la plasticienne Catherine Mercier, qui l’a initiée à porter un nouveau regard sur l’environnement et inventer des propositions visuelles et plastiques aux enfants. Enfin, le collectage des comptines auprès des parents a permis de chaleureux échanges et l’on chante maintenant facilement dans plusieurs langues.

Creche-moulin-neuf

 

 

Mama quiere a papa
Papa quiere a mama
E yo te quiero a ti
Igual que tu a mi
Maman aime papa
Papa aime maman
Et moi je t’aime
Autant que toi tu m’aimes
Comptine espagnole

Collectages

Depuis 2005, Musique en Herbe est sollicitée par des structures variées afin de réaliser le collectage de comptines, enfantines et chansons que les adultes, parents ou professionnels, désirent transmettre aux enfants. Les enregistrements font l’objet d’un montage sur cd, accompagné d’un livret regroupant les transcriptions et traductions des chants. Ces projets s’avèrent d’une grande richesse au niveau musical, éducatif et social.

Entre 2000 et 2004, Musique en Herbe a développé différents projets musicaux dans deux centres de PMI de Seine St Denis, visant à favoriser la socialisation des enfants et soutenir les actions de prévention des professionnels de PMI. Réalisés grâce au soutien du conseil général de Seine St Denis et de la DDASS, ces projets ont privilégié les ressources culturelles des familles (capacités à chanter, jouer de la musique) pour qu’elles continuent à être transmises aux enfants et constituent un enrichissement dans les relations entre parents, parents et professionnels accueillants en PMI.

Depuis 2000, l’association Musique en Herbe réalise des actions musicales dans plusieurs écoles primaires du département de Seine-Saint-Denis, impliquant les parents à travers un collectage des chansons de leur enfance, dans toutes les langues et partagées avec les enfants. Elles s’inscrivent dans les orientations globales de l’association qui visent à développer et promouvoir des actions artistiques innovantes, impliquant les enfants, leurs familles, et les professionnels de la culture et de l’éducation.

De nombreux enfants d’origines diverses mais aussi de parents français de milieux défavorisés, présentent d’importantes difficultés d’intégration à l’école, (langues différentes, difficulté dans l’expression orale et corporelle…) La relation avec les familles est souvent insuffisante, ce qui bloque une évolution positive. Afin de valoriser le rôle des parents par rapport à leurs enfants, et favoriser une meilleure relation des familles avec les enseignants et le vécu de l’enfant à l’école, la musique constitue, parmi les arts, une matière très riche, tant sur le plan individuel que collectif, capable de créer un lien extra-ordinaire entre enfants, enfants, parents et grands-parents, parents et enseignants. Ces projets s’appuient à la fois sur une longue expérience de l’association dans ce domaine et sur une réelle motivation des écoles (direction et enseignants) pour une meilleure communication avec les familles. L’objectif est également de privilégier l’oralité et l’expression artistique, en particulier pour des familles en difficultés linguistiques, comme dynamique d’expression et de communication.

Le projet se déroule chaque année dans deux écoles maternelles ou élémentaires du département de Seine St Denis, situées en ZEP. Il touche 120 enfants et leurs familles.

Villes concernées depuis 2000 : Saint-Denis, La Courneuve, Bondy, Aubervilliers, Clichy-sous-Bois, Sevran, Noisy le Sec.

Les projets ont été soutenus par le service culturel de Sevran, le Fonds interministériel à la ville (FIV), L’Éducation Nationale, La DDASS/REAPP, la CAF de Seine-Saint-Denis, le Conseil Régional d’Ile-de-France. Le premier projet s’est inscrit dans le contrat de ville de Noisy le Sec.

En 2007, à l’initiative des conseillers pédagogiques en éducation musicale de Seine-Saint-Denis, un partenariat est mis en œuvre avec le Pôle voix du 93, dans le cadre de la charte de développement des pratiques chorales à l’école. Musique en herbe assure la formation et le suivi des musiciens et enseignants dans six écoles élémentaires du département. Parallèlement, l’association est sollicitée par l’Éducation Nationale et le CDRP des Pyrénées-Atlantiques pour des conférences et formations d’enseignants du premier degré afin de développer ce type de projets.

2009 – 2010 : Le temps est venu d’une transmission plus large de ces projets. Une co-écriture s’engage avec les conseillers pédagogiques en éducation musicale pour un document pédagogique destiné aux enseignants, musiciens et intervenants auprès des enfants des écoles.
En 2011, l’ouvrage collectif À travers vies, à travers chants, le patrimoine chanté des familles à l’école, paraît. Accompagné d’un DVD, il témoigne à la fois des conditions nécessaires à la construction de ce type de projet et des implications, tant au niveau musical et culturel, qu’éducatif, pédagogique et social.

atraversvieatraversvie_4couv

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À travers vies, à travers chants, le patrimoine chanté des familles à l’école

Auteurs : Chantal Grosléziat et les conseillers pédagogiques de Seine-Saint-Denis

Éditeur : CRDP DE L’ACADEMIE DE CRETEIL

COMMANDER EN LIGNE

 

Chansons d’enfance d’ici et d’ailleurs

Bibliothèque Lucie Aubrac, Saint-Ouen, 2011

Fruit d’un partenariat entre la bibliothèque, le lieu d’accueil enfants-parents de la rue des rosiers et Musique en Herbe, une exposition de posters regroupant les chansons enregistrées auprès des parents et un livre-cd offert en retour. À cette occasion, une animation musicale a rassemblé de nombreux parents à la bibliothèque. Ce projet a prolongé deux autres temps forts organisés depuis début 2011 : une formation autour des comptines ouvertes aux professionnels de la petite enfance de la ville, et une animation autour des comptines du Maghreb, préparée en amont avec plusieurs assistantes maternelles du relais assistantes maternelles.

Chansonsdenfance

« COMPTINES, berceuses, jeux de doigts chantés en russe, en roumain, en portugais, en arabe, en kabyle, en douala, en bambara, en français et même en anglais ! … Vous l’aurez compris, c’est la diversité qui est à l’honneur dans ce livret et le disque qui l’accompagne. Ils sont les fruits d’un travail collectif que portent les médiathèques de Saint-Ouen et la direction de la petite enfance à travers les crèches et le relais assistantes maternelles, accompagnées par Chantal Grosléziat de L’association Musique en Herbe et avec le souci de créer du lien autour de la musique. Livret et disque donnent un aperçu de la diversité culturelle audonienne à partir d’un héritage commun à tous : celui des chansons d’enfance.
RECUEILLIS auprès de parents volontaires fréquentant Le LAPE (Lieu d’accueil enfants parents, situé 19 rue des Rosiers), ces morceaux choisis sont interprétés par eux-mêmes, quelquefois accompagnés de leurs enfants ou d’un instrument. Ils ont été ensuite transcrits phonétiquement, traduits avec l’aide d’usagers des bibliothèques ou d’associations audoniennes. Vous y retrouverez certainement des airs familiers ou, au contraire, y découvrirez des interprétations nouvelles, des chansons inconnues,  qui témoignent de la culture des différents participants. Car c’est là tout l’enjeu du projet : que l’échange puisse se faire autour de ces mots et gestes tendres et universels échangés avec les tout-petits.

QUE chacun soit ici remercié pour sa participation confiante au projet. »

Les médiathèques de Saint-Ouen

 

Eu am zece degetele ! (bis)
Ce-am voie sa fac cu ele ? (bis)
Sa le bag in nas ? Nuuu !!!
Sa le pun inele ? Daaa !!!
Sa te pisc de-obraz ? Nuuu !!!
Sa pictez cu ele ? Daaa !!!
Eu am zece degetele (bis)
Ce-am voie sa fac cu ele ? (bis)
J’ai dix doigts ! (bis)
Qu’est ce que je peux faire avec ? (bis)
Les mettre dans le nez ? nooon !!!
Y mettre des bagues ? ouiii !!!
Pincer tes joues ? nooon !!!
Dessiner avec les doigts ? ouiii !!!
J’ai dix doigts (bis)
Qu’est ce que je peux faire avec ? (bis)
Jeu de doigt roumain

Comptines et chansons – Croque Livres

Bibliothèque Elsa Triolet, Aulnay-sous-Bois, 2011

En 2011, la bibliothèque Elsa Triolet fête les 10 ans de Croque Livres. Depuis 10 ans, un samedi matin par mois, l’équipe Jeunesse accueille parents et enfants à des lectures et chansons en commun, un rendez-vous très prisé des familles. Un collectage auprès des parents est réalisé sur plusieurs mois et rassemble 33 comptines et chansons. On y retrouve les chants demandés régulièrement par les enfants pendant les accueils ainsi que des comptines offertes par les parents qui ont saisi cette occasion pour préparer un chant avec leur enfant.
Croque_livre_couv

« Croque-livres fête ses dix ans !

Un bel âge pour cette animation qui regroupe parents, enfants et bibliothécaires autour d’un « petit déjeuner » du livre. Parce que commencer le plus tôt possible à écouter des histoires, regarder des livres, c’est s’offrir la chance de développer son langage, son imaginaire. Parce que se retrouver autour d’un petit déjeuner, c’est partager un moment convivial pour les grands, c’est s’ouvrir aux autres et au monde pour les tout-petits. Une animation où l’on raconte des histoires, et où l’on chante. Parce que les papas et les mamans ont tous dans la tête quelques chansons, quelques comptines, quelques refrains qu’ils ont envie de partager avec leur enfant… Parce que les bibliothécaires ont dans la tête l’idée que ces jeunes enfants seront les lecteurs de demain, qu’ils ont envie de partager des belles histoires, de belles chansons avec eux…

Avec l’aide de Chantal Grosléziat, de Musique en Herbe, nous avons demandé aux parents volontaires d’enregistrer les chansons qu’ils auraient envie de transmettre aux enfants… Un beau moment de plaisir que ces rencontres autour d’un air, d’une vieille chanson, d’une musique venue d’ailleurs…

L’équipe de Croque-livres remercie tous les participants, qu’ils soient chanteurs, accompagnateurs, illustrateurs, intervenants extérieurs ou bibliothécaires, ainsi que l’équipe municipale qui a permis la réalisation de ce projet. »

Isabelle Sandré Responsable de Croque-livres

Bebe muke nani abeti yo ?
Loba na nga, nga na zongisa
Tamo susu otutani na mur ya ndako
Obandi kolela, ouin…
Petit bébé qui t’a tapé ?
Dis-le moi que je lui rende
Tu t’es peut-être cogné contre
un mur de la maison
Tu t’es mis à pleurer, ouin…
Berceuse lingala
Zim zim skin
Saïdo sakine
Kambarssa marsotambouayane
Debeuze el kamla
Belarmani, belarmani, belarmani
Petit, petit le pauvre petit bout
Au pauvre petit bout
Viens se rajouter un autre petit bout
Et le dernier petit bout n’aura rien
Parce que le pouce a léché le plat
A cache-cache on jouera sous le bras on se cachera
Jeu de doigt kabyle

1, 2, Troyes comptines

Médiathèque de l’Agglomération Troyenne, Troyes, 2008

En 2008, dans le cadre de la troisième édition du mois des tout-petits, l’équipe de la programmation s’est tournée vers les parents pour les inviter à leur confier les comptines qu’ils chantonnent à leur enfant. Musique en herbe a réalisé le collectage auprès des parents et professionnels de trois lieux d’accueil de la petite enfance de Troyes. Une cinquantaine de chansons en lingala, kikongo, russe, portugais, bayangi, français, sangö, anglais, malgache, arabe, espagnol ou créole ont été enregistrées. Les mamans ont osé chanter seules, souvent accompagnées du frère ou de la sœur de leur enfant, quelques duos ont rassemblé mamans et enfants autour d’un jeu de doigt ou encore d’une berceuse. Les professionnelles des crèches se sont également investies, ayant à cœur de transmettre aux familles quelques échos des chants de la crèche. Le livre cd a été distribué aux parents des structures d’accueil.

1_2_3

« COMPTINES », ce mot magique nous ouvre le monde de l’enfance, monde sans frontière ! Ces comptines sont cependant une marque de l’identité de l’enfant et de sa famille, puisqu’elles le bercent depuis ses premiers jours. Les collecter dans une crèche, lieu de mixité sociale, permet un brassage culturel et j’y ai tout de suite adhéré. Beaucoup de mamans ont accepté immédiatement et elles nous ont donné, ainsi, un témoignage de confiance et d’amitié.

Chanter, réciter en mimant, c’est un geste authentique, empreint de générosité, riche de toutes les émotions qu’il a fait remonter en elles, les renvoyant à leur enfance, elles aussi.

Je suis heureuse d’avoir participé à ce beau projet et je remercie toutes les mamans qui ont contribué à cette réalisation. »

Brigitte Arragon, directrice de la crèche du Parc

« Quel joli moment : l’enregistrement des mamans et des papas en train de chanter de bon cœur et dans leur langue les comptines qu’ils réservent habituellement à leur enfant. Moments d’émotions pour les parents et pour nous témoins, où la relation devient différente et où la distance se réduit. Beaucoup de plaisir pour les parents et les équipes qui ont participé, passé les premières réticences ou gênes.

Merci à Chantal Grosléziat pour sa simplicité et son savoir faire, elle a su mettre tout le monde à l’aise, l’air de rien…

Merci à l’équipe de la médiathèque à l’origine de ce beau projet.

Enfin, merci aux participants : petits, parents et équipes, cet album est le vôtre ! »

Sophie Choulamountry, directrice de la crèche Louis Ulbach

Los politos dicen :
Pio, pio, pio,
Cuando tienen hambre,
Cuando tienen frio.
La gallina busca
El maiz y el trigo,
Les da la comida
Y les presta abrigo.
Bajo sus dos alas
Se estan quietecitos,
Y hasta el otro dia
Duermen los pollitos.
Les petits poussins disent :
Piou, piou, piou,
Quand ils ont faim,
Quand ils ont froid.
La poule cherche
Le mais et le blé,
Leur donne à manger,
Et leur prête un abri.
Sous ses deux ailes
Ils restent tranquilles,
Et jusqu’au lendemain
Ils dorment les petits poussins.
Comptine espagnole
  • 1
  • 2

Association Musique en Herbe - BP 103 - 93130 Noisy le Sec - Téléphone : 01 48 40 66 19 - Fax : 09 70 06 38 83  
Copyright © 2018 musique en herbe . Tous Droits Réservés.