Psychologie / Développement de l’enfant

  • Anzieu, Didier. 1985. Le moi-peau, Paris, Editions Dunod.
  • Anzieu, Didier. 1976. « L’enveloppe sonore du soi », dans Nouvelle revue de psychanalyse, n°13. Narcisses, Paris, Gallimard.
  • Boisson – Bardies (de), Bénédicte. 1996. Comment la parole vient aux enfants, Paris, Odile Jacob.
  • Boutillier, Claire. 2012. Memento de psychologie du développement, à l’usage des professionnels de l’accueil des bébés, Toulouse, Erès, Coll. « 1001 BB ».
  • Castarède, Marie France. 1991. La voix et ses sortilèges, Paris, Les belles lettres, Confluents psychanalytiques.
  • Dehaene, G. Lestienne, C. Picq, P. Sagart, L. 2008. La plus belle histoire du langage, Paris, Le Seuil.
  • Delbe, Alain. 1995. Le stade vocal, Paris, L’Harmattan.
  • Dolto, Françoise. 1991. « Ma petite chérie dont les yeux sont plus beaux que les étoiles », dans Les cahiers du nouveau-né, n° 2, Paris, Stock.
  • Dolto, Françoise. 1981. Au jeu du désir, Paris, Le Seuil.
  • Herbinet, E. Busnel. M-C. (sous la direction de), 1981. « L’aube des sens », Les cahiers du nouveau-né, n°5, Paris, Stock, 8ème édition.
  • Maqueda, Jacqueline. 2001. L’enfant et la gourmandise des mots, Toulouse, Erès, Coll. Aventures orthophoniques.
  • Piaget, Jean. 1937. « Le développement du temps chez l’enfant », dans La construction du réel chez l’enfant, Neuchâtel, Paris : Delachaux et Niestlé.
  • Spitz, René. 1984. De la Naissance à la parole, Paris, PUF.
  • Stern, Daniel. 1989. Le monde interpersonnel du nourrisson, Paris, PUF.
  • Stern, Daniel. 1998. « Aspects temporels de l’expérience quotidienne d’un nouveau – né : quelques réflexions concernant la musique » dans Le temps et la forme, études publiées par Etienne Darbellay, Genève, Droz.
  • Tomatis, Alfred. 1963. L’oreille et le langage, Paris, Le Seuil. Série Le rayon de la science.
  • Winnicott, Donald-Woods. 1988. Conversations ordinaires, Paris, Gallimard.
  • Winnicott, Donald-Woods. 1971. Jeu et réalité, l’espace potentiel, Paris, Gallimard.

Les commentaires sont désactivés.