Musique en herbe
Musique en herbe - Enfance, culture et lien social

admin

Collectages

Depuis 2005, Musique en Herbe est sollicitée par des structures variées afin de réaliser le collectage de comptines, enfantines et chansons que les adultes, parents ou professionnels, désirent transmettre aux enfants. Les enregistrements font l’objet d’un montage sur cd, accompagné d’un livret regroupant les transcriptions et traductions des chants. Ces projets s’avèrent d’une grande richesse au niveau musical, éducatif et social.

Directrice

Chantal Grosléziat

De formation musicale classique (conservatoire d’Amiens en piano, guitare), elle a exercé dans différentes institutions : Professeur d’Éducation musicale dans plusieurs collèges de la région parisienne, musicienne-formatrice en école d’éducateurs spécialisés, professeur d’éveil musical au conservatoire de Bagnolet. Elle s’est impliquée dans différentes associations (Les musicoliers comme musicienne intervenante à l’école maternelle, Enfance et Musique dont elle a assuré la coordination pédagogique).
En 1996, elle fonde l’association Musique en Herbe dont elle est aujourd’hui directrice.
Elle enseigne au centre de formation de musiciens Intervenants (CFMI) d’Orsay, et dans le cadre des masters Art-Thérapie, Paris-Descartes.
Titulaire d’un DEUG en Psychologie et d’un DEA en Sciences de l’éducation, elle est auteur de plusieurs ouvrages et articles sur les bébés et la musique, et la pédagogie musicale en école maternelle.
Passionnée par la tradition musicale enfantine à travers le monde, elle est auteur de plusieurs livres-CD chez Didier Jeunesse dont elle assure le collectage des comptines.
Livres et CD
– Conférence/Psynem
– Lien éditions Érès
– Lien Didier Jeunesse

 

Musiciens intervenants et formateurs

Anouk Arzoumanian

Musicienne intervenante, titulaire du DUMI et chanteuse, elle travaille régulièrement dans les écoles maternelles et élémentaires, assure des cours de formation musicale. Elle intervient dans le cadre des bibliothèques, lors d’accueils parents et enfants. Son répertoire s’étend de la chanson enfantine à la chanson d’auteur, du répertoire traditionnel au plus contemporain.

Ricardo Cayaci

Guitariste, il anime des ateliers musicaux en bibliothèques, centres de PMI, centres sociaux et crèches depuis 1997. Il a également travaillé en écoles primaires, centres accueillant des enfants handicapés et maisons de retraite, ou encore auprès d’adolescents dans le cadre d’ateliers « Beat Box ». La chanson traditionnelle est au cœur d’un répertoire qu’il partage avec les petits et les grands.

Sandrine Coletti

Musicienne intervenante, titulaire du DUMI, elle intervient régulièrement auprès de différents publics (écoles, Philharmonie de Paris, auprès des tout-petits en crèches et des adultes dans le cadre des formations Musique en Herbe). Après avoir obtenu un diplôme de l’Institut d’Études Politiques d’Aix-en-Provence en 2005, et un Master «  Solidarité et Action Internationales, développement durable, Économie sociale et solidaire » à Paris en 2007, elle a acquis une grande expérience pédagogique et interculturelle à l’étranger : Interventions musicales pour LPF Academy, à l’école maternelle et primaire de pédagogie Montessori, à Colombo, Sri Lanka en 2012-2013 ; suivi et évaluation d’un programme d’appui à la gouvernance de l’éducation dans la Province de l’Est du Sri Lanka en 2010-2011. Son expérience musicale en tant que pianiste, guitariste et chanteuse, et une formation universitaire dans le domaine social et international lui apporte une solide approche du monde de l’éducation et dans la transmission auprès de publics variés.

Chantal Grosléziat

De formation musicale classique (conservatoire d’Amiens en piano, guitare), elle a exercé dans différentes institutions : Professeur d’Éducation musicale dans plusieurs collèges de la région parisienne, musicienne-formatrice en école d’éducateurs spécialisés, professeur d’éveil musical au conservatoire de Bagnolet. Elle s’est impliquée dans différentes associations (Les musicoliers comme musicienne intervenante à l’école maternelle, Enfance et Musique dont elle a assuré la coordination pédagogique).
En 1996, elle fonde l’association Musique en Herbe dont elle est aujourd’hui directrice.
Elle enseigne au centre de formation de musiciens Intervenants (CFMI) d’Orsay et dans le cadre des masters Art-Thérapie, Paris-Descartes.

Titulaire d’un Deug en psychologie et d’un DEA en Sciences de l’éducation, elle est auteur de plusieurs ouvrages sur les bébés et la musique, et la pédagogie musicale en école maternelle.

Passionnée par la tradition musicale enfantine à travers le monde, elle est auteur de plusieurs livres-CD chez Didier Jeunesse dont elle assure le collectage des comptines.

Véronique Haudebourg

A suivi ses études musicales au Conservatoire d’Aulnay-sous-bois et obtient un premier prix à l’unanimité et un prix d’excellence dans la classe de saxophone ainsi qu’une médaille d’or dans la classe de formation musicale.
Elle a joué dans différentes formations : musique de chambre, ensemble de saxophones, orchestre d’harmonie, big-band, a fait partie du quatuor de saxophones « ATempo ».
Musicienne Intervenante auprès de la petite enfance depuis 1997, elle entre au Centre de Formation des Musiciens Intervenants de Tours et obtient le DUMI.
Elle est professeur de saxophone et musicienne intervenante au Conservatoire de Noisy-Le-Sec depuis 1987. Elle s’implique actuellement dans des créations de musique contemporaine reliant plusieurs disciplines artistiques.

Léna Latamie

Suite à une maitrise en Arts du spectacle en 98, Léna poursuit des études de psychomotricité dont elle obtient le diplôme en 2010. Elle est aussi chanteuse et allie naturellement l’éveil corporel et musical. Elle alterne son travail comme psychomotricienne en accueil de jour et des animations musicales régulières en crèche et en pouponnière. Elle intervient régulièrement dans les formations organisées par Musique en Herbe depuis 2014. Elle a étudié le chant classique et le jazz et crée aujourd’hui des spectacles musicaux autour de la chanson française.

Ingrid Marlinge

Pianiste. Licenciée en musicologie – spécialité Ethnomusicologie à l’Université de Paris-Sorbonne, titulaire du DUMI et du DEM de piano au conservatoire d’Auxerre. Elle consacre son master d’ethnomusicologie à l’étude des chants des femmes kabyles. Elle intervient dans plusieurs écoles élémentaires et maternelles, des crèches et des écoles de musique. Musicienne éclectique, Ingrid mène des projets très variés qui vont de la construction d’instruments à l’éveil musical et la pratique instrumentale.

Ersi Kasartzi

Flûtiste. Après un master en musicologie obtenu en Grèce dont elle est originaire, elle entre à l’Ecole Normale de Musique de Paris où elle poursuit ses études avec Pierre-Yves Artaud et Mihi Kim. Elle s’oriente ensuite vers l’enseignement et se forme à l’éveil musical. Elle encadre des ateliers d’éveil et d’initiation musicale. Afin d’élargir ses connaissances de la petite enfance, elle est en cours d’obtention d’un Master II en Psychologie Clinique et Psychopathologie intégrative – Université Paris Descartes.

Artistes formateurs associés

Ahmed Bouzzine, conteur et auteur

Originaire du sud marocain, il se fait le porte-voix des contes berbères tant pour adultes que pour enfants. Il commence sa carrière dans les années 1980 et participe à la renaissance de l’art du conte francophone.
Son métier de conteur-musicien l’amène souvent à la rencontre d’enfants, public à qui il aime tout particulièrement transmettre la profondeur des contes et l’universalité de leurs messages. Également musicien, il s’accompagne de nombreux instruments qui ponctuent et embellissent le récit. Mais il excelle aussi comme pédagogue, pour favoriser la rencontre avec le merveilleux.

Ses ouvrages pour enfants :
Contes du Maroc, Milan Jeunesse, Coll. “De bouche à oreille”, 2010
Le garçon aux grandes oreilles, Ed. des braques, CD + DVD, 2012

Florence Desnouveaux, conteuse

Florence Desnouveaux est conteuse itinérante, de médiathèques en festivals, en passant par les musées : Musée de la Musique, Musée d’Art Moderne du Val de Marne, La Maison Rouge, où elle propose spectacles et ballades contées.
Elle est membre de la Compagnie des Épices (théâtre-conte), est reliée à la Maison du Conte de Chevilly-Larue, et à l’atelier de recherche, Le LABO, animé par Abbi Patrix.
Pour les plus jeunes, elle adapte des contes de tradition orale. Son travail repose sur une approche corporelle et l’improvisation.
Depuis 2004, elle encadre régulièrement des formations contes au sein de l’association Musique en Herbe.

Ses derniers spectacles :
On peut pas dormir tout seul, duo contes/guitare, pour 5 ans et plus
Au chaud dans la moufle, pour les 0-3 ans

Catherine Mercier, plasticienne, illustratrice et scénographe

Diplômée des Beaux Arts de Paris, peintre, auteur/illustrateur, enseignante en école d’art.
Comme scénographe, elle a créé des espaces pour conteurs et musiciens, ainsi que de nombreux projets artistiques pour la petite enfance :
– Espaces de lecture (association ACCES , bibliothèques)
– Parcours sensoriels et culturels pour tout-petits et adultes (Médiathèque de Pantin, Lieu d’accueil parents-enfants de Roubaix..).

Bibliographie :
De si surprenants serpents, Belin 2011
Couleurs d’une nuit, Belin 2009
Couleurs d’un jour, Belin 2008
Le petit truc bleu, Sarbacane 2008
Juste un détail, collec. L’Œil Malin, Musée d’Orsay-Seuil 2006
Dans le tableau, collec. L’Œil Malin, Musée d’Orsay-Seuil 2006
Li, la petite calligraphe, Belin 2006
Petite cosmologie chinoise, Seuil, 2004
Tséré, le petit chamane, Belin 2004
Haïkus, Seuil, 2003
Contes à musique, Seuil Jeunesse, 2003
Sacrés animaux, Seuil Jeunesse, 2001
Les commencements du monde, Seuil Jeunesse 2000
Cultiver – Mille et un bébé, éditions Erès, 2000

Depuis 2000, l’association Musique en Herbe réalise des actions musicales dans plusieurs écoles primaires du département de Seine-Saint-Denis, impliquant les parents à travers un collectage des chansons de leur enfance, dans toutes les langues et partagées avec les enfants. Elles s’inscrivent dans les orientations globales de l’association qui visent à développer et promouvoir des actions artistiques innovantes, impliquant les enfants, leurs familles, et les professionnels de la culture et de l’éducation.

De nombreux enfants d’origines diverses mais aussi de parents français de milieux défavorisés, présentent d’importantes difficultés d’intégration à l’école, (langues différentes, difficulté dans l’expression orale et corporelle…) La relation avec les familles est souvent insuffisante, ce qui bloque une évolution positive. Afin de valoriser le rôle des parents par rapport à leurs enfants, et favoriser une meilleure relation des familles avec les enseignants et le vécu de l’enfant à l’école, la musique constitue, parmi les arts, une matière très riche, tant sur le plan individuel que collectif, capable de créer un lien extra-ordinaire entre enfants, enfants, parents et grands-parents, parents et enseignants. Ces projets s’appuient à la fois sur une longue expérience de l’association dans ce domaine et sur une réelle motivation des écoles (direction et enseignants) pour une meilleure communication avec les familles. L’objectif est également de privilégier l’oralité et l’expression artistique, en particulier pour des familles en difficultés linguistiques, comme dynamique d’expression et de communication.

Le projet se déroule chaque année dans deux écoles maternelles ou élémentaires du département de Seine St Denis, situées en ZEP. Il touche 120 enfants et leurs familles.

Villes concernées depuis 2000 : Saint-Denis, La Courneuve, Bondy, Aubervilliers, Clichy-sous-Bois, Sevran, Noisy le Sec.

Les projets ont été soutenus par le service culturel de Sevran, le Fonds interministériel à la ville (FIV), L’Éducation Nationale, La DDASS/REAPP, la CAF de Seine-Saint-Denis, le Conseil Régional d’Ile-de-France. Le premier projet s’est inscrit dans le contrat de ville de Noisy le Sec.

En 2007, à l’initiative des conseillers pédagogiques en éducation musicale de Seine-Saint-Denis, un partenariat est mis en œuvre avec le Pôle voix du 93, dans le cadre de la charte de développement des pratiques chorales à l’école. Musique en herbe assure la formation et le suivi des musiciens et enseignants dans six écoles élémentaires du département. Parallèlement, l’association est sollicitée par l’Éducation Nationale et le CDRP des Pyrénées-Atlantiques pour des conférences et formations d’enseignants du premier degré afin de développer ce type de projets.

2009 – 2010 : Le temps est venu d’une transmission plus large de ces projets. Une co-écriture s’engage avec les conseillers pédagogiques en éducation musicale pour un document pédagogique destiné aux enseignants, musiciens et intervenants auprès des enfants des écoles.
En 2011, l’ouvrage collectif À travers vies, à travers chants, le patrimoine chanté des familles à l’école, paraît. Accompagné d’un DVD, il témoigne à la fois des conditions nécessaires à la construction de ce type de projet et des implications, tant au niveau musical et culturel, qu’éducatif, pédagogique et social.

atraversvieatraversvie_4couv

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À travers vies, à travers chants, le patrimoine chanté des familles à l’école

Auteurs : Chantal Grosléziat et les conseillers pédagogiques de Seine-Saint-Denis

Éditeur : CRDP DE L’ACADEMIE DE CRETEIL

COMMANDER EN LIGNE

 

L’ensemble des équipes était particulièrement motivé autour d’un projet musical, intégrant depuis de nombreuses années le support de la musique dans le cadre des accueils-jeux ou accueils parents-enfants, et souhaitant utiliser ce médiateur culturel pour soutenir les parents dans la relation à leur enfant et son éveil.

La collaboration sur plusieurs années a permis de développer différentes formes d’action :

  • Animation auprès des parents et des enfants dans le cadre des accueils
  • Création d’un CD regroupant les chansons d’enfance des assistantes maternelles
  • Concert des parents et assistantes maternelles à l’école, dans le cadre d’une première adaptation des enfants en petite section de maternelle
  • Animations musicales en salle d’attente lors des consultations.

Ces projets ont permis, à travers de nombreux échanges sur les pratiques culturelles en direction des jeunes enfants, de sensibiliser de nombreux parents à l’importance de leur savoir-faire musical, comptines et berceuses de leur enfance.

pmileserables

Echos des professionnels des centres

« Un large public a pu être touché au cours des interventions de Musique en Herbe, enfants, parents, assistantes maternelles, enseignants de l’école maternelle du quartier. Des relations différentes se sont tissées entre l’équipe PMI et les familles. »

« La réalisation d’un livre-CD avec les assistantes maternelles a valorisé le savoir-faire de chacune, permis d’enrichir les échanges avec les enfants dont elles ont la charge ainsi qu’un partage avec les parents. »

« Au cours des interventions musicales en salle d’attente, certains parents sont restés observateurs mais beaucoup ont pris du plaisir à chanter sous les yeux parfois étonnés des enfants. »

« Les chants nous permettent de ne pas oublier notre culture, c’est plus facile de la transmettre ainsi car la chanson n’attend pas de réponse, elle raconte la vie, l’amour » – dit une mère.

« Quelques parents se sont découverts voisins, se sont sentis moins isolés, ont pris des contacts. »

« Depuis que l’on chante à la PMI, les relations entre les usagers et l’équipe ont changé créant d’autres espaces de rencontres et de soutien à la parentalité. »

Projet réalisé à l’initiative du service culturel et dans le cadre du festival « Rêveurs éveillés », sur le thème du plurilinguisme, puis soutenu par le conseil général et la DDASS de Seine St Denis.

2002-2003 : Projet réalisé dans deux classes.

  • Implication des parents à la recherche d’un répertoire de comptines dans la langue d’origine
  • Transmission aux enfants et aux enseignants
  • Création d’un livret-CD illustré par les enfants
  • En 2003, participation d’un groupe de parents et leurs enfants au concert du groupe ZHAR, musiciens traditionnels de musiques arabo-andalouses.

2004-2006 : Approfondissement et élargissement sur deux autres classes de l’école

Séquence d’enregistrement avec les parents

L’enregistrement est l’occasion d’une recherche commune, d’un plaisir commun. Ici, une berceuse vietnamienne

Échos des enseignants

« Le dialogue enseignant parent s’est installé de façon plus naturelle parce que nous avons vécu un véritable échange de compétences. »

« Je n’avais jusque-là jamais trouvé une telle facilité de communication avec les parents, recherchant toujours au mieux comment leur dire ce que j’avais à leur dire… C’était comme si une barrière venait de tomber. »

« Vers la fin de l’année, pendant trois semaines, nous écoutions chaque jour deux à trois chansons du disque. Les enfants recherchaient d’eux–même qu’elle était la langue utilisée et qu’elle était la signification des paroles. Plusieurs chansons turques ont été enregistrées. Trois avaient été apprises dès le début du projet et l’une d’elles est devenue le tube de la classe. »

« Au niveau des apprentissages, le projet a favorisé une expression corporelle (liberté de mouvements), l’échange, le plaisir de vivre ensemble, et le travail du rythme corporel et verbal. »

« En partant des chansons enregistrées, nous avons pu mettre en correspondances ces langues différentes et les cultures de ces différents pays, notamment par l’intermédiaire de costumes traditionnels apportés par les parents ou de photos, objets, et du repérage des origines de chacun sur une carte du monde. Nous aurions pu aussi étudier l’habitat, la nourriture, le milieu de vie des animaux… Cela m’a permis de trouver un moyen pédagogique pour mettre en évidence la différence de chacun et de construire des apprentissages en partant de cette différence. »

« C’est un projet qui dès le départ a été bien vécu par les parents. C’est important qu’il y ait un partenariat avec les parents, que les désirs des enseignants et des parents aillent ensemble. Les parents nous confient leur enfant en disant : Il faut que vous leur appreniez. Ici, on demande aux parents de nous apprendre. Pour que les parents aient de nouveau de l’intérêt et l’accès au vécu scolaire de l’enfant, il est primordial que des liens se fassent autrement que par le biais du scolaire, et qu’ils soient reconnus dans leurs fonctions éducatives… À ce titre, la musique a été une médiation formidable. »

« Le désir des parents est bien là, camouflé. Il faut de la médiation pour permettre que ce désir s’exprime. Le rôle de l’intervenant extérieur est de prendre ce temps, cette fonction médiane, interface entre le parent et l’institution… »

Objectifs

  • Affiner ses perceptions musicales pour mieux entendre et écouter l’enfant.
  • Développer des situations musicales favorisant l’expression et la communication.
  • Intégrer la musique dans une démarche globale d’éveil de l’enfant.

Contenu

  • État des recherches sur les perceptions auditives et sensorielles des jeunes enfants.
La voix, premier instrument de musique. Exploration et travail technique.
  • Chansons, comptines, interprétation et invention. Réflexion sur les liens entre la voix, le rythme et le texte.
  • Approche des instruments de musique, de factures et d’origines multiples. Recherche de sonorités, de gestes, de musiques individuelles et collectives.
  • Problématique du disque: critères de choix, modes d’écoute, musiques pour enfants, adultes… Enrichissement du répertoire et réflexion sur sa pratique.
  • Réflexion sur les conditions pour la mise en œuvre d’un projet musical :
    – Au sein de son établissement, (objectifs du professionnel, de la structure, liens avec les parents… ),
    – Entre les différents lieux d’accueil et les familles.

Tarif individuel : nous consulter

Paris : Télécharger le PDF

Nantes : Télécharger le PDF

Valence : Télécharger le PDF

  • Durée : 2 jours
  • Dates et lieux :
    du 24 au 25 septembre 2018, Paris
    du 08 au 09 octobre 2018, Nantes
    du 26 au 27 novembre 2018, Valence
  • Coût : 390 Euros
  • Sessions suivantes :
    du 23 au 24 septembre 2019, Paris
    du 7 au 8 octobre 2019, Nantes
    du 25 au 26 novembre 2019, Valence

Objectifs

  • Restituer l’importance des formulettes et comptines dans le développement de l’enfant.
  • Découvrir l’évolution du répertoire des comptines à travers le temps et leur diversité dans le monde.
  • Développer le plaisir du jeu et de l’invention.

Contenu

  • Présentation et historique du patrimoine des « formes brèves ».
  • Mise en valeur des liens avec la musique et la poésie.
  • Diversité du répertoire à travers le monde : thématiques, modes de jeu, fonctions et place dans la vie quotidienne des enfants.
  • Partage des comptines connues, élargissement de son répertoire, jeux de voix, jeux de mots, enregistrement d’un CD.
  • Présentation et analyse de recueils, albums, enregistrements.

En collaboration avec Évelyne Resmond-Wenz, coordinatrice d’ACCES Armor

Tarif individuel : nous consulter

Paris : Télécharger le PDF

Rennes : Télécharger le PDF

  • Durée : 3 jours
  • Dates et lieux : 
    du 12 au 14 novembre 2018, Paris
    du 17 au 19 octobre 2018, Rennes
  • Coût : 600 Euros
  • Sessions suivantes : 
    du 12 au 14 novembre 2019, Paris
    du 16 au 18 octobre 2019, Rennes

Objectifs

  • Développer ses propres capacités musicales et les adapter à la lecture de livres, au chant et au récit.
  • Mettre en valeur un fond musical pour enfants en créant des animations.
  • Adapter son projet selon les situations (structures d’accueil, ateliers parents-enfants…).

Contenu

  • Exploration et sélection de textes pouvant donner lieu à un accompagnement musical.
  • Travail de la voix en relation au texte : expression parlée, chantée, jeu sur le rythme, la sonorité des mots, les différents niveaux de narration.
  • Corps sonores, instruments et texte : création de climats, introductions, ponctuations ou motifs sonores, soutien rythmique, silences, respirations.
  • Mise en valeur d’un fond musical pour enfants (styles musicaux, environnement sonore, chanson, contes musicaux…) et sélection à partir d’un thème, d’un genre, d’un auteur…
  • Conception d’une animation : alternance entre jeu vocal, conte, découvertes sonores et écoute musicale.
  • Musique autour d’un texte ou texte au service d’une musique : analyse de livres-CD destinés aux jeunes enfants.
  • Réflexion sur les conditions pratiques : nombre d’enfants, projet ponctuel ou développé sur plusieurs séances, définition de l’espace et de la durée d’un séquence.

Tarif individuel : nous consulter

Paris : Télécharger le PDF

Nantes : Télécharger le PDF

  • durée : 3 jours
  • dates et lieux :
    du 17 au 19 septembre 2018, Paris
    Du 10 au 12 octobre 2018, Nantes
  • coût : 600 Euros
  • sessions suivantes :
    du 16 au 18 septembre 2019, Paris
    du 9 au 11 octobre 2019, Nantes
  • 1
  • 2

Association Musique en Herbe - BP 103 - 93130 Noisy le Sec - Téléphone : 01 48 40 66 19 - Fax : 09 70 06 38 83  
Copyright © 2018 musique en herbe . Tous Droits Réservés.